Jeu Vidéo; Star Wars; Star Wars The Old Republic; forum communautaire; Rôle Play; MMORPG.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Chroniques Vjuniennes

Aller en bas 
AuteurMessage
Meyris

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 22/11/2015
Age : 27
Localisation : Vjun

MessageSujet: Les Chroniques Vjuniennes   Mar 31 Juil - 20:39



Le Speader filait à toute allure dans les rues de Malreaux. Sur le siège pasagé Orrin, le Devaronien semblait dépoussiérer son fusil blaster CZ-145 déjà reluisant. A côté de lui, Klebb le jeune humain semblait beaucoup moins détendu.
-T'inquiète pas gamin, ça va bien se passer. lui dit Veeka depuis sa place a l'arrière. Il hocha simplement la tête, gardant les yeux rivés sur la route.
Orrin prit son arme de la main droite et leva la gauche en l'air, dans un geste de lassitude à destination de l'humaine.
- Arrête un peu Veeka, tu les dorlotes trop ces gosses.
Non pas que l’expérimenté Devaronien avait systématiquement raison, mais c'était supposé être une mission facile. C'était tout du moins ce qu'avait dit Boss à Orrin et Veeka. En théorie ce devait être le cas, sauf que d'expérience, l'humaine le savait très bien: "Il était très rare qu'un plan se déroule sans accro." Un bip sonna depuis la banquette arrière. C'était le signal. La Rodienne Vera, quatrième et dernier membre du groupe a bord tapota deux coup sur l'épaule de son camarade sur le siège passager.
-Les autres sont dans les temps aussi.
Orrin hocha la tête en souriant, visiblement pressé d'en découdre.
-Bonne nouvelle...Aller on roule!

Le Speader continua sur environ deux kilomètres sur l'artère principale, à une allure soutenue. Le moins que l'on pouvait dire, c'est que Klebb était un excellent chauffeur. Selon ses dires il avait fait ses classes au sein d'une branche du Soleil Noir sur Nar'Shaddaa. Vrai où pas, c'est sûrement ce qui lui avait valu d'être embauché par Boss.
A l'intersection suivante sans vraiment ralentir, le véhicule prit un virage serré vers une rue sur la droite.
-Là bas ! Annonça l'humaine en pointant du doigt un camion a environ deux-cent mètres devant eux.
Orrin bouillonait, il tapota deux coup sur le tableau de bord.
- On y est, roule! Roule!
Au commande le gamin s'exécutait, rétablissant l'assiette du véhicule qui terminait son virage, il appuya plein gaz sur la pédale d'accélérateur. Le speader remontait la ruelle à peine plus large que la largeur de deux Speader a toute vitesse, slalomant au grès des possibilités entre les autres véhicules. En quelques secondes, ils arrivèrent à quelques mètres de leur cible. Au même instant l'intercom embarqué du speader émit.

-Alpha en place, interception dans trois...Deux...Un!
A l'instant même où la transmission s'interrompit, un speader déboula d'une rue adjacente, coupant la route du camion blindé qui aussitôt, pillant pour éviter la collision, se mit en travers de la route. Klebb referma l'étau mettant lui aussi le véhicule du groupe en travers.
A l'avant du camion blindé, les occupants du second pick-up sortirent. Une Twi-lek a la peau bleue descendit la première, deux blasters aux mains, et sitôt à terre elle ouvrit le feu. Très vite imitée par ses camarades.
La réponse des convoyeurs de fonds ne se fit pas attendre. Le conducteur sortit, puis se mettant à couvert derrière sa porte, cibla le véhicule qui lui faisait face et ses occupants.
Son collègue n'eut pas tant de chance. A peine sa portière ouverte, il fut touché en pleine tête par Veeka qui venait de faire mouche pour sa première salve. Le milicien s'écroula comme une masse au sol, sans vie.
Klebb un peu à l'identique du chauffeur du Camion blindé, venait de se camoufler derrière sa portière, tirant quelques coups de temps à autre vers le chauffeur, qui ripostait avec une hargne peu commune, rendant coups pour coups a ses agresseurs.
De l'arrière du fourgon blindé, les portes s'ouvrirent, dévoilant deux nouveau Miliciens qui, tombant face à face avec les gangsters du groupe d'Orrin les prirent pour cibles.

Les échanges de tirs était incessants et d'une cadence effarante. Veeka quitta l'arrière du véhicule et se rua en plongeant dans une ruelle sur le côté. Depuis le derrière d'un muret elle mit son blaster en appui et reprit ses tirs. Orrin était lui toujours à sa place dans le véhicule et se cachait derrière le tableau de bord, tirant lors de rare accalmie en tâchant d'être le plus précis possible. Vera, la Rodienne tirait, accroupie derrière Klebb et sa portière.
Le groupe tout entier était assailli par les tirs ennemis.
Les choses semblaient se passer mieux pour le groupe en aval dans la rue. Nila Lars, la delicieuse et redoutable Twi'lek arrosait littéralement l'avant du véhicule cible. Son groupe commençait à se répartir autour du fourgon, prenant en tenaille ses occupants. Pyks et Bucket, le Weequay et son inséparable camarade Duro prirent le flanc droit tandis que le petit nouveau de la bande, Quid contournait par la droite.
C'est de là que vint l'ouverture tant attendue. Le chauffeur du Fourgon, trop préoccupé par Klebb et Vera, qui lui faisaient face, ne vit pas arriver le Zeltron dans son dos. D'un tir radical au travers de la vitre ce dernier envoya le Milicien au tapis, touché en pleine tête.
Le répit risquant d'être de courte durée le jeune Humain et sa camarade Rodienne encore à couvert derrière la portière, prirent leur chance.

-Vas y j'te couvre! Annonça Vera à son équipier, en prenant position.
Klebb s’élança vers la ruelle perpendiculaire à la leur, tandis que Vera tirait sur les deux miliciens à l'arrière du camion. Le jeune humain courant à vive allure, ne mit pas longtemps pour atteindre son objectif.

De son côté, Orrin toujours dans le véhicule en profita également pour en sortir, alors que les occupants du fourgon étaient aux prises avec la Rodienne. Il rejoignit Veeka à toute allure en tirant lui aussi, tout azimut vers ses assaillants. Se jetant au sol, le Devaronien entendit siffler un tir tout proche. Se retournant vers Veeka, il comprit qu'elle aussi avait eu chaud, l'impact encore fumant sur la pierre juste a côté d'elle.
En parallèle d'eux deux, les échanges de tirs ne cessaient pas.
Quid depuis le flanc Droit du Fourgon blindé, ainsi que Pyks et Bucket sur son flanc gauche, tiraient vers les deux hommes dans la boîte de métal blindé. En réponse, ceux-ci tiraient un peu au hasard en direction de la source supposée des tirs de leurs ennemis, sans réelles convictions, cherchant visiblement plus à rester en vie et à protéger leur convoi qu'à se défaire de leurs assaillants.
C'était le moment idéal pour Vera la Rodienne de rejoindre Klebb. Elle couru vers lui alors qu'il ciblait, comme l'essentiel de ses camarades, le fourgon pour la couvrir. A mi-parcours une salve venu du camion déferlât dans toute les directions. Sans vraiment savoir comment ni pourquoi, le Gangster vit sa camarade s'écrouler.
-Merde, Vera... Dit-il en plongeant vers son equipière au sol. Puis tirant la Rodienne, par la cartouchiere qu'elle portait en écharpe et la ramenant jusqu'à l'abris, il se rendit compte du triste sort qu'elle venait de connaître. Deux trous fumants sur son corps, l'un à la poitrine, l'autre au cou. L'alien à la peau verte, avait les yeux ouverts, mais sans la moindre réaction, le regard vide. Klebb, par respect pour sa camarade lui ferma les paupières. Puis prenant son intercom, il annonça la nouvelle aux autres.
- Les gars, on a perdu Vera...
L'espace d'un instant tous se regardèrent, comme pris dans une bulle, figés dans le temps.
-Qu'elle repose en paix...Elle connaissait les risques. Répondit Orrin en bon chef d'équipe, sur la fréquence du groupe.
L'annonce de cette perte fut malgré tout un choc, pour le plus grand nombre.
Pyks et Bucket ainsi que leur camarade Zeltron, continuaient de tirer pour essayer de déloger les deux hommes barricadés dans le fourgon. Quid finit par prendre l'initiative d'avancer, faisant signe à ses camarades de cesser le feu. Ce qu'ils firent. Les tirs s'interrompirent progressivement, tant du côté des assaillants, que de celui des miliciens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Chroniques Vjuniennes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» Chroniques d'un retour en Auvergne
» [Fluff perso] Les Chroniques d'Yggdrasil
» Chroniques Oubliées - Mini campagne médiéval fantastique pour joueurs débutants
» Chroniques d'un eldar noir (2000 pts) [genèse de listes, résumés de parties, ...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle de Pradzia :: Dossiers du Cercle :: Les membres du Cercle :: Données Impériales-
Sauter vers: