Le Cercle de Pradzia
Bienvenue sur notre forum présentant la Guilde RP/PVE/PVP: Le Cercle de Pradzia !

S'il s'agit de votre première connexion rendez-vous donc sur le lien suivant:

http://pradzia.forumactif.org/t497-charte-de-la-guilde-et-du-forum

Que la Force soit avec vous !


Jeu Vidéo; Star Wars; Star Wars The Old Republic; forum communautaire; Rôle Play; MMORPG.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Manoir hanté d'Iridath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiri
Ton Dieu
avatar

Messages : 1453
Date d'inscription : 30/06/2013
Age : 24
Localisation : Marseille

MessageSujet: Le Manoir hanté d'Iridath   Mer 8 Mar - 0:45

Sur Garos IV, il y a plusieurs contes et légendes qui transcendent les âges. Celle que je recueille ici est l'histoire d'un manoir hanté. Aux abords de la Capitale Ariane, il y a une petite bourgade d'une centaines de personnes. Quelques hectares habités s'étendant jusqu'aux frontières imposés par l'épaisse jungle de notre monde. Iridath.

Il s'agit là de l'histoire d'une vieille maison faites de bois et de roche. Une maison de plus de mille ans. Elle fût bâtie bien avant l'exploitation totale du Duracier et du plastacier.
Une immense manoir sur trois étages ou de mystérieux phénomènes ont eu lieu.

Moi, Félipé Har'guntal, professeur des mystères à l'Université d'Ariane, j'y ai mené l'enquête.

Tout a commencé l'année dernière. J'animais un cours à l'université, nous parlions des poèmes de Millenasse Trapani. Et de l'influence impérial sur l'art Garosien. Un sujet fascinant qui m'est possible de donner qu'une seule fois par an. Une élève, Miss Capriori m'a posée une question intriguante. Elle voulait savoir s'il était possible que les étranges phénomènes d'Iridath est un lien quelconque avec les Sith. Nous les savons tous utilisateurs de ce qu'ils appellent la Force. Ce qui ressemble à s'y méprendre à de la magie noire par moment. Je n'ai pas su lui répondre, étant donné qu'il n'y a aucune preuve attestant de cela. Elle m'a gentiment rétorquée qu'elle était surprise que personne ne se soit penché sur la question. Je crois que c'était un signal. Miss Capriori a un esprit vif et pertinent.

J'ai profité de la fin de semaine pour prendre la première navette pour Iridath. Ce village ne paye pas de mine. Je suis venue avec quelques affaires. Ca tient dans une valise, de toute façon je ne compte pas m'attarder. Le quai de dépôt d'Iridath était déjà pittoresque. Des dalles de bétons....C'était vieux et usés. Comme je le disais, le village n'était pas très grand, le ciel était couvert d'épais nuages grisâtres. Bonjour l'ambiance.  Mes bottes en cuir subissait le supplice infernal des flaques d'eaux. Un problème que l'on ne connait pas, à Ariane. J'avais prévue un imper' heureusement.

Quelques speeders défilait dans la ville, mais c'était une bourgade calme et arriéré. Je suis ensuite tombé sur Miss Capriori. Elle fut surprise de me voir ici. Je lui racontais donc que j'étais venue enquêter sur le Manoir. Elle me demanda si elle pouvait venir observer, et je n'y voyais aucune contrainte.

Jour 1: J'étais installé dans le manoir avec une autorisation des autorités locales. J'avais installé mon datapad sur un des bureau que je m'étais approprié. J'avais passée une première nuit, sans qu'aucun phénomène particulier ne se déroule.
J'avais dormis au troisième étage. Cet étage ne comportait qu'une petite chambre. Miss Capriori avait pris une chambre à l'étage inférieur. J'étais réveillé par des bruits tambourinant le sellier du grenier. C'étais comme si le diable tapait à la porte. Pourtant j'étais certain qu'il n'y avait personne en haut. J'étais assis sur mon lit, je restais immobile, incapable d'agir, paralysé par la peur...Puis, au bout de quelques secondes, les bruits cessèrent. Qu'étais-ce? Me demandais-je à cet instant précis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pradzia.forumactif.org
Kiri
Ton Dieu
avatar

Messages : 1453
Date d'inscription : 30/06/2013
Age : 24
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Le Manoir hanté d'Iridath   Jeu 9 Mar - 16:09

Les premières lueurs du jour illuminait la chambrette ou j'avais décidé de m'installer dans le manoir. Au dessus de moi, le sellier du grenier tremblait sous les coups porté de l'autre côté. Qui avait-il? Qu'étais-ce? Les rumeurs étaient-elles fondées? Il n'y avait qu'une façon de le savoir. Après quelques secondes resté immobile, qui me parurent durer une éternité, je me dirigeais à tâtons vers le grenier. A peine les premiers pas fait, le bruit s'estompa. J'ai tiré la corde du sellier. La trappe se dégoupilla et un vieil escaliers en bois bien poussiéreux se dévoila.Le Grenier ne semblait pas recevoir de lumière. A vrai dire, on ne distinguait pas grand chose de ma position, un peu comme si la lumière avait elle-même était absorbé dans cette partie du manoir par l'obscurité. J'hésitais à avancer, et je m'annonça avant tout.

- "Je m'appelle Félipé...Je réside ici...Je m'apprête à monter." Disais-je.

Et je montais. J'ai la chance d'avoir toujours une lampe torche avec moi. Peu de gens y pense. Je l'allumais et l'obscurité se dévoilait à moi. Au plus je progressais, au plus j'y voyais clair. Mais aucune âme qui vive ici. Plusieurs meubles en bois poussiéreux entassés les uns sur les autres. Il n'y avait pas de fenêtre et ce lieu n'avait pas du être visité depuis un moment. Il m'étais difficile de respirer dans cet endroit clos, restreint et poussiéreux. J'suis redescendue ensuite pour respirer à nouveau. Et vous vous demandez sûrement si je ne me questionnais pas de ces tambourinements? Bien sur que je me questionner, quel question! J'essayais de rationaliser la situation. Des rats? Des nuisibles? Je devais rester objectif.

Je retrouvai Miss Capriori. Lui demandant si elle avait passée une bonne nuit. Pour elle, qui était installée au Rez-de Chaussée, ou elle dormait dans un duvet, tout s'était bien passée. Seul le froid l'avait dérangé pendant la nuit. Devant deux stimcafs, je lui racontais ma mésaventure de ce matin. Elle rétorquait par le sarcasme, comme si elle ne me croyait pas. Pauvre enfant. Si elle avait su. J'avais l'esprit occupé. Qu'est-ce qui avait causé le fracas au grenier? Étais-ce le bois qui se dilatait? Peut-être. Mais je connaissais les rumeurs. C'était peut-être un fait paranormal. Une fois bien réveillé, l'enquête commençait enfin. Miss Capriori et moi-même, nous avions pour tâche de visiter l'ensemble du manoir. Dehors, un temps nuageux, comme la veille, il pleuviotait.

La maison archaïque n'était plus alimenté en électricité. L'exploration allait se révéler compliqué.
Le Rez de chaussée était composé d'une salle de vie, quelques projecteur holographique était désactivé sur les murs. Sûrement diffusait-elle de vieux portraits ou des peintures de Maître. Ce mélange entre l'archaïque et le moderne rendait plutôt bien, d'ailleurs! Les murs était tapissé avec un tissu rigide de couleur vermillon. Une vieille cheminée attirait l'attention du mobilier dans un des coins de cette salle. Les Sofas et fauteuils poussiéreux était dirigeait vers la cheminée.
Juste après, un large couloir en ligne droite parcourait la maison tel une artère. Les premières salles, respectivement à droite et à gauche était une immense cuisine, et un toilette.
Dans la cuisine, il y avait plusieurs plans de travail laissée à l'abandon, un four aussi archaïque que le reste de la maison qui tombait en ruine. La porte de ce four ne tenait plus. Elle était couchée en biais. Une chambre froide qui ne fonctionnait plus dégageait une odeur nauséabonde d'humidité. Quelques fenêtres illuminaient la pièce. De l'autre côté, un toilette ou chaque carreaux étaient cassés. Plusieurs tags dans cette pièce. Fait très intéressant, le lavabo à côté semblait en bon état pour la pièce. Au sol, plusieurs traces de terre voir de végétation. Au bout du couloir, il y avait un accès au garage. Il était vide. Mais spacieux. Pas de lumières, cependant plusieurs plafonniers étaient présents.
Et enfin, le couloir menait vers une dernière pièce qui nous était indisponible à cause d'une grille fermée. Ma Lampe torche ne parvenait pas à voir ce qu'il y avait dans cette pièce verrouillée. Des escaliers descendait jusqu'à une obscurité totale. Surement le sous-sol. On pouvait entendre des gouttes d'eau perlaient sur le sol en direction de cette même pièce. Une fuite sûrement.

On s'apprêtait à aller visiter le premier étage. Les escaliers était accessible par l'extérieur, sur le côté. Mais quelque chose d'étrange nous détourna de notre objectif. Lorsque l'on se retourna, nous observions un des luminaires de la cuisine fonctionnel. On est restés figés pendant quelques secondes. Miss Capriori s'était rapprochée de mon bras, surprise et un peu apeurée.

J'éteignit ma lampe torche pour vérifier que ce n'était pas un simple reflet ou jeu de lumière. Mais non. La Cuisine à l'autre bout du couloir était bien allumée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pradzia.forumactif.org
Kiri
Ton Dieu
avatar

Messages : 1453
Date d'inscription : 30/06/2013
Age : 24
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Le Manoir hanté d'Iridath   Dim 26 Mar - 0:52

Miss Capriori me tenait le bras. En vérité, elle me le serrait, pour ne pas dire qu'elle était en train de me le broyer. Elle ne bougeait plus. Elle semblait retenir jusqu'à sa respiration. Des gouttes de sueur perlaient sur son front. Elle tremblotait à peine. La Pénombre m'inquiétait déjà un peu. Mais la, l'imaginaire pris le dessus. J'avais peur. Oh, je me rappelle de cette peur...Ce sentiment. Ce n'étais rien par rapport à ce que j'ai pu voir et entendre dans le Manoir d'Iridath. On ne bougeait plus. Ni elle, ni moi. Et je n'avais pas envie d'aller voir...Puis la lumière s'éteignit. Miss Capriori repris sa respiration. Elle me dit:

- "Professeur...Qu'est-ce que c'était? ...On nous as suivit? On nous fait une blague, hein?"

J'avais bien entendu les questions de Jane. Jane Capriori. Mais je n'avais pas envie de lui répondre. Mes jambes avançaient en tremblotant. J'allumais le long couloir sombre, mais je ne vis personne. Puis je vint au niveau de la cuisine qui s'était allumée un peu plus tôt. j'ai tournais la tête. Ca n'a duré que quelques secondes. Pourtant cette action me sembla durait une éternité. Je redoutais ce qu'il y auraut pu y avoir...

Mais rien. Il n'y avait rien.

- "Je n'ai pas rêvé? C'était bien éclairé?" Disais-je en illuminant tous les recoins de la cuisine.

- "Il y avait bien de la lumière ici, Professeur." Me confirmait Miss Capriori, qui pointait le bout de son nez dans la cuisine.

Je l'invita à sortir. Pour prendre l'air et reprendre nos esprits. Ce qu'on fit. La lumière grisâtre qui surplombait Iridath n'était pas rassurante, mais au moins, on se sentait quelque peu rassuré. Je ne pouvais pas m'empêcher de faire des parallèles avec le grenier. Les légendes disent-elles vraies? Ce Manoir est hantée?

Ce jour là, j'ai ressenti le conflit en moi. Entre l'objectivité et la rationalité. Je voulais rester rationnel. Jane s'était assise sur un banc en extérieur. Elle reprenait ses esprits. Quant à moi, je m'étais mis en tête de faire le tour de la bâtisse. Beaucoup de pièces semblait hors d'atteinte. Bloqué par des palettes de bois. Comme pour empêcher quiconque d'y entrer. On était du côté de la tour du manoir ou il y avait la fenêtre de ma chambre. Je levais les yeux pour observer. Je me rendit compte à ce moment la de la hauteur du manoir. Le soleil se reflétait sur les carreaux de la vitre. Je me déplaçais pour apercevoir ce qu'il y avait derrière le reflet...Et je la vis. Je voyais une femme, ses longs cheveux noires dissimulés en grande partie son visage. Elle portais un habit clair, de couleur chaire, ample. A l'image d'une vieille robe de chambre...Mon sang ne fit qu'un tour. Je venais de voir un fantôme? Non, je ne pouvais pas m'y résigner. Je pénétra alors dans le manoir et empruntait les escaliers à toute allure.
Miss Capriori me vit passer devant elle, à toute allure, et elle ne comprit pas.

-"Professeur? Ou allez-vous? Que faites-vous!!?" S'écria t-elle en toute légitimité.

Elle enfila son gilet et se mit à me suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pradzia.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Manoir hanté d'Iridath   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Manoir hanté d'Iridath
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du manoir,du château,de la maison hantée....
» Manoir de Luigi
» Imprévus au Manoir Oblivion [RP Xyméréj, Balthazar, autres]
» Le Manoir Bayle.
» le Manoir de Lisbeth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle de Pradzia :: Unification de l'Empire :: Protocole Impérial :: Holothèque de Garos IV-
Sauter vers: