Jeu Vidéo; Star Wars; Star Wars The Old Republic; forum communautaire; Rôle Play; MMORPG.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rôot, "La Machine"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rôot, "La Machine"   Sam 26 Avr - 15:54

Rôot est née il a 25 ans, sur Coruscant.

Elle prétendait, et prétend toujours, qu'elle était "la Machine", elle comprenait les machines qui lui parlaient, lui indiquant qui sera en danger, dans les minutes à venir.
Ce n'est qu'à ses 20 ans qu'elle décida de faire ce qu'elle était, "la Machine". Très vite, elle se fit remarquée par des membres de gang et du gouvernement.
Un an après ça, elle sauva ses trois collègues qui étaient pris en otage par un groupe corrompu du gouvernement.

"... Tirez-lui deux fois dans la tête

[L'homme s'exécuta et pointa son arme contre la tête de la jeune femme]

Je ne veux pas de sang par terre.

[Rôot savait ce qu'il se passa, "La Machine" lui avait parlé, lui indiquant où était les hommes armés.
Elle se mit derrière un mur, et se mit à tirer, blessant les trois tireurs, laissant les deux chefs se cacher.
Elle ouvra la porte et tira en direction des chefs pour les faire fuir]


Je vous l'ai dit... Nous sommes supposés travailler ensemble.

Tu lui feras des reproches plus. Détache-moi
Venez.

[Les deux femmes se mirent à tirer pour protéger les deux hommes, assez âgés, faisant face à un homme et un femme armée]

Allez-y. Tournez à droite au bout du couloir vers l'ascenseur.

[Les deux hommes et la jeune femme partirent, laissant Rôot tirer pour les protéger]

Par ici, allez.

[Elle tira puis rejoignit le groupe]

Rôot !

[L'homme corrompu était entré par la porte, se situant derrière elle, et tira sur Rôot, dans le ventre, sans toucher d'organes vitaux]

Le code de l'ascenseur est : 2457#

[La femme partit avec les deux hommes]

Je te retrouve enfin."

*Rôot rit*

[Il lui fouilla les poches et l'assomma]


Dernière édition par Sro'orm le Sam 26 Avr - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rôot, "La Machine"   Sam 26 Avr - 17:26

"Je crois que nos intérêts se rejoignent fortement.
Le gouvernement peut vous aider à vous échapper.
Notre département peut vous protéger de vos collègues, Rôot.
Vous avez accompli des missions pour eux, faux ?

Je suis plus une sorte de travailleuse indépendante, voyez-vous.

C'est pour ça qu'ils vous ont fait interner, pour vous garder sous contrôle ?

Tout le monde veut m'enfermer *rit*  

Ce que j'ai vu à là-bas, confirmait mes soupçons, vous avez accès à "La Machine". Je veux que vous me donniez cet accès.

Se serait comme donner un speeder à un enfant de 4 ans, irresponsable et inutile.

C'est vraiement dommage, je voulais faire ça en douceur. Nous avons créer une substance... Pour améliorer les interrogatoires, cinq piqûres et votre coeur éclate.

[Elle sortit une seringue
Rôot rit.
La femme lui injecta un produit]

Cependant... Il y a d'autres options


[Rôot perdit connaissance quelques minutes, puis se réveilla]

On commence ?


[Elle sortit une dizaine de seringues d'une caisse.
Elle prit une seringue, s'approcha de Rôot]

Où est-elle ?

Elle est.... très loin de vous. Vous pensez me contrôler ? Vous avez tort.


[Elle lui injecta la substance, à nouveau.
Rôot reperdit connaissance quelques minutes et reprit connaissance, en hurlant. ]

Vous avez le pouvoir, pour que votre enfer s'arrête, là.

Aide-moi, s'il te plaît.

J'essaye de vous aider.

Je ne vous parlais pas, idiote.

Dites-moi où est-elle et comme y accéder, tout de suite ! Tout ça pourrait s'arrêter, votre douleur.

[Rôot rit, à nouveau]

Ai-je dit quelque chose de drôle ?

Je... suis la personne reliée à elle.
Donnez moi un holocommunicateur et je l'appellerai.


Ca fera l'affaire ?

Désolé, je suis attachée.

Vous ne l'aurez pas maintenant.

Comment vous vous en servez, de "La Machine" ?

Je ne m'en sers pas : Elle se sert de moi.

Vous dites donc qu'elle vous contrôle ?

Non, je dirais plus qu'elle est mon amie, ma raison de vivre. Elle veille sur moi.

Je vous crois, vous avez un un lien avec elle. Vous l'entendez, nous pouvons y mettre un terme.

Il y a un os derrière votre oreille. C'est le stapès ou l'étrier. C'est le plus petit, mais il est important. Sans celui-ci, le son ne peut voyager... de votre oreille à votre cerveau. Une stapédectomie se fait sous anesthésie. Mais pas aujourd'hui.
"La Machine" ou votre raison de vivre vous a abandonnée.


[Rôot regarda l'holocommunicateur
Et la femme corrompu pratiqua l'ablation chirurgicale]

Répondez, sinon je m'occuperais des votre autre oreille, de vos yeux et pour finir, de votre langue. Vous avez compris ?

C'est trop tard.

La machine me parle déjà.

[Rôot regarde l'holocom puis l'autre femme aussi.]

Vous êtres trop vieille, vous avez quoi ? La cinquantaine. Vous n'entendez pas des son au dessus de 12 kz.
Mais moi, si... Avec l'oreille qu'il me reste. Elle me parle en langage codée, depuis que vous m'avez posé ce communicateur. Elle n'a pas arrêté, me parlant de vous. Vous avez peur de moi, je le sais. Vous avez si peur que vous cachés un couteau, dans votre poche. Je ne pouvais pas l'atteindre. Jusqu'à ce que vous vous rapprochiez, pour m'enlever l'étrier. Vous avez toujours le scalpel. Ce n'est pas un combat équitable ? Si.


[Rôot avait profité du temps pendant lequel est parlait pour couper le morceau de corde qui l'attachait. Elle dégaina et désarma la femme, assez vieille et lente
Rôot l'attacha et utilisa l'holocom pour appeler son amie]

Quoi ? Que veux-tu que je fasse à cette salope ?

[Rôot se retourna, donna une bonne droite à la femme puis coupa l'holocom.
Elle se dirigea vers la boite remplie de seringues.]

Combien avant que le coeur n'éclate ? Cinq ?

[Rôot en prit six, alla vers la femme, et lui injecta, une près une.
La femme perdit connaissance, mais ne reprit jamais.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rôot, "La Machine"   Dim 27 Avr - 14:42

Un enfermement.


--- Ouverture des enregistrements de sécurité du centre B de Coruscant ---
--- Salle n° 7 ---
--- Heure : 2.17 P.M. ---
--- Durée : 52'27" ---




"... Rôot, vous m'écoutez ?


[La femme fit un hochement de tête, restant toujours dos au psychologue, regardant par la fenêtre et tapotant celle-ci]

Bien... Certains patients se sont plains que vous parliez la nuit. Et vu qu'il n'y a aucune moyen de communication et que vous êtes seule dans votre chambre, je me dit que... vous vous parlez à vous-même. Est-ce vrai ?

Vous ne pourriez pas comprendre.

Essayez quand même.

[Rôot se retourna, regardant l'homme]

Je suis en contact avec une puissance supérieur. Elle me parle, tout le temps.

[Rôot rit.]

Je vois.

[L'homme lui fait signe de venir se mettre face à lui.]

Donc, vous entendez des voix. Que vous disent-elles ?

En faite... Il ne s'agit que d'une seule voix. Elle me dit que je dois rester ici, pour régler la certains problèmes.

Comme ?

La méthodologie.

J'ai une question. Vous sentez-vous observez ?

[Rôot regarda la caméra, puis fit une grimace.]

De temps en temps."

--- Fermeture de l'enregistrement de sécurité du centre B de Coruscant ---
--- Salle n°7 ---

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rôot, "La Machine"   Dim 27 Avr - 15:59

Un enfermement. (2)


--- Ouverture des enregistrements de sécurité du centre B de Coruscant ---
--- Salle n°7 ---
--- Heure : 3.15 P.M. ---
--- Durée : 25'37" ---



"... Rôot,  nous n'avons parlé ni de votre famille, ni de vos amis. Votre collègue, Cressy, celle qui a arrangé votre admission. Vous êtes proches d'elle ?

[Rôot regarde ses mains, puis lève et le visage et regarde le docteur.]

C'est une question difficile, docteur. Je tiens à être franche alors... Parlons d'autre chose.

[L'homme recula sa chaise, se leva, et alla se mettre à côté de Rôot.]

Vous me dites que vous tenez à être franche. Mais pourtant, vous me mentez.

Au contraire. J'ai été tout à fait honnête, docteur.

Veuillez m'excuser.

[L'homme mit sa main dans la poche de Rôot et ressortit un holocommunicateur, puis le montre à Rôot.]

Peut-être pas tout à fait...

Je croyais l'avoir oublié quelque part, mais vous l'avez volé.

Je suis désolée, docteur. Mais il est très important que je sois en contact avec "La Machine".
Nous sommes en plein.... désaccord.


Vous êtes en désaccord avec la voix ?

[Rôot hocha la tête.]

Sachez que je vous soutiens. Vous pensez en avoir besoin, mais je vous assure que non. En vous séparant de ceci, et toutes technologies, c'est la meilleur solution. Il est temps de se déconnecter.

[L'homme appela deux gardes pour reconduire Rôot.]

De l'aide, s'il vous plaît.

Pitié. Ne faites pas ça.
C'est malsain de nous séparer.


Comprenez, j'essaie de vous aider à aller mieux.

[Deux hommes entrèrent]
Escortez cette femme en cellule d'isolement. Elle ne doit avoir aucun contact avec la technologie.

Pour un psychologue, vous jugez très mal les gens..."

[Les hommes prirent la femme.]

--- Fermeture de l'enregistrement de sécurité du centre B de Coruscant ---
--- Salle n°7 ---
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rôot, "La Machine"   Dim 27 Avr - 20:08

Un enfermement. (3)


--- Ouverture des enregistrements de sécurité du centre B de Coruscant ---
--- Salle n°7 ---
--- Heure : 17.45 P.M. ---
--- Durée : 25' ---

"... J'ai pensé que ce serait bien de reprendre notre conversation. Je sais que vous préférez parler à la voix, mais il vous faudra accepter de me parler.

Parle de quoi ?

J'aimerais qu'on parle concret.

Vous êtes très maligne. J'aimerais savoir ce que vous pensez, réellement.
Bon, commençons par la vérité.


La vérité ?

[Rôot ricane.
L'homme la regarde, dans les yeux, sans rien dire.]

La vérité est insondable. Je le vois maintenant... Comme elles sont nombreuses.
Par quoi commenceriez-vous, docteur ?


[L'homme ne réagit pas, l'écoutant.]

En vérité, vous n'êtes guère malin.
Vous êtes la 27ème personne la plus intelligente dans cet endroit.


Le 27ème ?
D'accord... Et c'est votre voix qui l'a dit ?
Sur quelle base ? Des suppositions ?


Tous les tests et examens que vous avez passés.
Ainsi que ceux où vous avez triché.
En vérité, vous buvez trois soirs par semaine, vous portez un chapeau, pensant qu'on ne vous reconnaîtrait pas.
En vérité, vous trompez votre femme, trois fois par semaine, dans ce bar.
En vérité, je suis coincée ici pour le moment et le seul dialogue qui devrait vous inquiéter, c'est celui entre elle et moi. C'est pourquoi vous devriez me rendre mon holo. Parce qu'on a un différend. Voulez-vous connaître la vérité, docteur ? Sur le sujet de notre différend.


[L'homme ne répond pas, commençant à avoir peur.]

C'est de savoir si je vous tue ou pas...

[L'homme se racle la gorge, puis appelle la sécurité.]

De l'aide, s'il vous plaît."

--- Fermeture de l'enregistrement du centre B de Coruscant ---
--- Salle n°7 ---
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rôot, "La Machine"   Dim 27 Avr - 22:17

Un enfermement. (4)

--- Ouverture des enregistrement de sécurtié du centre B de Coruscant ---
--- Salle n°7 ---
--- Heure : 10.05 A.M. ---
--- Durée : 25' ---

"... Vous paraissez plus calme aujourd'hui.

Oui, il est bientôt temps pour moi de partir.

Où est-ce que vous allez ?

Bonne question. Je ne sais pas encore où.

La voix vous le dira ?

Vous avez tout compris.

La voix vous parle là ?

[Rôot regarda son holo.]

Est-ce que j'ai l'air de parler à quelqu'un d'autre ?

Vous réalisez que cet holo ne fonctionne pas.

[Rôot ricane.]

Elle n'en a pas besoin.
Je vous ai pourtant prouvé sa puissance.


Ce que vous avez surtout prouvé, c'est le pouvoir de votre esprit. Vous m'avez une très grand intelligence, ainsi que des compétences en informatique. C'est comme ça que vous avez su ces choses sur moi.

[Rôot regarde son holo puis sourit.
Le docteur se frotte les yeux.]

On a tous faillibles.

Pas tous. C'est vous qui avez besoin d'une thérapie. Vous avez plus de problèmes que moi.

Je peux vous aider.

Vous souffrez de mégalomanie, résultant d'une maladie sous-jacente.

Ce n'est pas une maladie, docteur. C'est le futur. Le temps que vous compreniez ce qu'il se passe, j'aurai transcendé cette réalité.

Pourquoi votre transcendance nécessite que vous restiez enfermée ici ?

Je ne sais pas, encore. Mais j'ai hâte de la savoir.

--- Fermeture de l'eregistrement de sécurité du centre B de Coruscant ---
--- Salle n°7 ---
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rôot, "La Machine"   Dim 27 Avr - 23:41

Un enfermement. (5)

--- Ouverture des enregistrements de sécurité du centre B de Coruscant ---
--- Hall principal ---
--- Heure : 22:14:12 ---
--- Durée : 2' ---

Une femme, toute vêtue de gris, marchant dans le hall principal jusqu'une salle.
Elle arrivait face à un ordinateur. Elle sortit son holocom et lui parla.

" Mot de passe, s'il te plaît.
 Mes mains refusent de bouger : Les effets secondaires du médicament.
 Pouvez-vous taper le code pour moi ?

 
[Le code s'afficha à l'écran.]

Ordonnance du médecin Juuma Maker.
Cinq flacons de desflurane, s'il te plaît.

[Cinq flacons sortirent.]

--- Fermeture de l'enregistrement de sécurité du centre B de Coruscant ---
--- Hall principal ---
--- Heure : 22:16:34 ---
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rôot, "La Machine"   Lun 28 Avr - 18:02

Un enfermement. (6)

--- Ouverture des enregistrements de sécurité du Centre B de Coruscant ---
--- Salle n°7 ---
--- Heure : 22:11:36 ---
--- Durée : Access denied ---

"... Vous êtes différente, ce soir.

Je me sens... libérée...

Je suis content de l'apprendre. Votre traitement fonctionne donc bien.

[Rôot ricane.]

Non. Il est enfin temps pour moi de partir.

D'accord, je vois mais, vous avez besoin de mon accord pour sortir que vous n'aurez pas de sitôt.
Vous devez avant tout participer à votre traitement. C'est le seul moyen pour vous de vous en sortir.

J'ai participé, j'ai même appris des chose. Mais un agent corrompu du gouvernement va venir. Pour me tuer. Ce qui signifie que nous manquons de temps.

Ca ressemble à ce qu'on appelle un complexe de persécution.

Cet homme est réel, je vous l'assure. Mais, malheureusement, je dois partir.

D'accord mais, vous allez vous enfuir ?

[Rôot acquiesce.]

Et comment allez-vous faire ?

D'abord, vous allez recevoir un appel, cela voudra dire qu'il est l'heure.
Puis, je comprimerai votre carotide.
Et je volerai votre speeder.


Et pour les gardes, les autres médecins, comment allez-vous faire ?

Rien. Ils seront anesthésiés par le desflurane présent dans l'aération. Elle se vaporise à 24°C
La Machine a réglé cette température, il y a quelques minutes.


Ok, cette voix que vous entendez, c'est elle qui vous dit de faire ceci ?

Bien sûr que non.

Elle voit tout, mais elle ne peut faire que quelques choses. C'est là où moi je fais le reste. Elle me dit ce que je dois faire, et je le fais. Elle m'a juste aidée à voler le desflurane. Ne vous en faites pas.

[Elle regarde en l'air.]

J'ai fermé votre système d'aération il y a quelques jours.

Le gaz a dû s'évacuer maintenant.
Aucun bruit. Ce n'est plus qu'une question de minutes.
Je suis excitée, vous aussi ?

[Rôot sourit.
L'holocom du docteur se mit à sonner.]

--- Fermeture de l'enregistrement de sécurité du centre B de Coruscant ---
--- Salle n°7 ---
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rôot, "La Machine"   Sam 17 Mai - 17:38

La fin d'un enfermement


--- Ouverture des enregistrements de sécurité du Centre B de Coruscant ---
--- Salle n°7 ---
--- Heure : 22:11:36 ---
--- Durée : Access denied ---

L'holocom sonna depuis quelques secondes à présent.
Rôot, excitée, se leva et alla vers le docteur.
Elle n'eut aucun mal à le maîtriser, vu que cette jeune femme faisait face à une personne dans les 50 ans.
Elle comprima la carotide du docteur.

"... Je suis désolée docteur, je n'ai pas le choix..."

[Celui-ci ne répondit pas, il ne bougeait pas.
Rôot se dirigea vers la porte.]

--- Fermeture de l'enregistrement de sécurité du Centre B de Coruscant ---
--- Salle n°7 ---

--- Ouverture des enregistrements de sécurité du centre B de Coruscant ---
--- Hall Principal ---
--- Heure : Error ---
--- Durée : Error ---

Une jeune femme, tout vêtue de gris, avança dans les couloirs, zigzagant entre les corps inanimés.
Elle se pencha vers l'holocom d'une des personnes inconscientes et répondit.

"... Bonsoir très chère.

Vous m'entendez ?

Parfaitement.

8-6-5-3-7-2..."

La communication avec la machine fut coupée.
Elle avait reçu son instruction.
Quelques minutes après, le docteur arriva, à l'autre bout du couloir.
Il n'était pas complètement en forme.
Il regarda le sol, puis levait petit à petit la tête, voyant le reste du couloir remplit de corps.
Il se tenait la tête et regarda Rôot.

"... Mais qu'avez-vous fait ?

Vous ne vous rappelez pars ?  Je vous l'ai dit tout à l'heure.

Vous êtes folles. Votre folie à assez duré.


[Elle ricane.]

Vous pensez m'en empêcher ?

[Elle sortit, par la porte principale.]

Revenez !"

Le docteur tomba, à son tour.

--- Fermeture de l'enregistrement de sécurité du Centre B de Coruscant ---
--- Hall Principal ---
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rôot, "La Machine"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rôot, "La Machine"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 48th Amusement Machine Show
» [Lego] Machine à domino
» Kama Sutra - Map 17 : Cyber Machine
» Le Sharpie Dotifier : La machine à dessiner
» La machine volante.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle de Pradzia :: Archives :: Ancien Rapports :: Aldraig IV-
Sauter vers: